18/08/2013

Briser le joug

Hồ Ngọc Nhuận

Ex-directeur politique, rédacteur en chef du quotidien Tin Sang (Info du Matin)

Vice-directeur du Comité du Front de la Patrie de Hochiminh Ville.

Membre du Comité Central du Front de la Patrie du Vietnam.

Une nouvelle opportunité se présente pour la Patrie...

Un nouveau parti politique est en train de naître, sous le nom provisoire de Parti Démocrate Socialiste, à l'initiative de Monsieur Le Hieu Dang, un communiste ayant 45 ans d'ancienneté au parti. A l'avenir, des centaines, voire des milliers de communistes à l'unisson vont renoncer au totalitarisme, en créant leur nouveau parti politique en vue de constituer une opposition officielle au Parti Communiste en place.

Le nouveau Parti Démocrate Socialiste ouvre une brèche historique, permettant au peuple de laisser s'exprimer ses aspirations, de se lever pour briser le joug, et de se dresser contre les malfaiteurs de l'intérieur et les ennemis extérieurs, tel le héros légendaire vietnamien Phu Dong.

Le nouveau Parti Démocrate Socialiste propose la mise en place d'un régime véritablement démocratique, qui assure une vie réellement libre, une société vraiment juste, tout ceci en opposition au modèle du Parti Communiste totalitaire actuel, fondé sur la privation des droits les plus élémentaires du peuple.

Nos ancêtres soutiennent et acclament la formation du nouveau Parti Démocrate Socialiste. Le soutiennent également les partis politiques patriotes, avec leurs militants morts au combat ou vivants, leurs membres récemment ou jadis conduits à la mort, dans le but de maintenir le monopole du Parti Communiste durant toutes ces décennies. De même, nos prédécesseurs patriotes de toutes les époques, dont les membres seniors du Parti Communiste morts au combat ou ceux indignés par les trahisons de tout un clan de corrompus et profiteurs.

Les milliers de jeunes, filles et garçons, de par et d'autre du 17è parallèle, et au-delà de toute origine sociale, qui, quand leur nation était en danger, ont sacrifié leur vie pour la dignité d'un peuple libre et indépendant, eux aussi, le soutiennent.

Les milliers de familles victimes des vagues de "réforme", de "rééducation", le soutiennent. Les milliers de boat people, tragiquement disparus en mer ou sur les côtes, ou rescapés de l'enfer.... le soutiennent.

Les paysans le soutiennent. Et les milliers de descendants de paysans coupés du passé et de l'avenir car spoliés des terres de leurs parents, le pressent.

Le pressent également les forces d'ouvriers, adhérents malgré eux, à des syndicats fantoches, et condamnés à accepter sans un mot des salaires dérisoires, pour leur travail au service de corporations d'Etat en connivence avec des groupes étrangers.

Les pêcheurs et familles de pêcheurs vietnamiens poursuivis, arrêtés, humiliés dans la Mer de Chine méridionale par les agresseurs de Pékin, le pressent.

Les milliers d'élèves et d'étudiants désirant pouvoir sérieusement "élargir le degré de connaissance du peuple afin de relever l'esprit et la vitalité du pays", à la place du système actuel d'éducation obscurantiste, l'appellent impérieusement.

Les honnêtes hommes d'affaires ou commerçants, les intellectuels, les artisans, les écrivains, les artistes, les journalistes, partout dans le pays, assoiffés de libertés de pensée et d'opinion, de liberté de création, de liberté de commerce, de liberté de publication, ceux-là aussi le pressent.

Les religieux et croyants, aspirant à la liberté de culte, l'attendent...

Tous les compatriotes privés de libertés, même des plus élémentaires, dans un pays où tout un chacun se fait surveiller comme dans un monstrueux camp de "rééducation", le pressent.

Je fais appel aux membres patriotes du Parti Communiste, qui, engagés de toute leur vie dans la lutte pour l'idéal de l'indépendance nationale, la liberté, la démocratie et l'humanité, ont pris conscience d'être trahis par leur parti, ceux qui sont de plus en plus nombreux, pour qu'ils prennent la courageuse décision de rejoindre les rangs du nouveau Parti Démocrate Socialiste.

Aux jeunes membres du parti et aux jeunes en général: saisissez cette occasion de créer l'histoire. Car le pays, au fil de toutes ses époques, et plus que jamais à ses heures critiques, a toujours appartenu à la jeunesse.

Rejoignez les rangs du nouveau Parti Démocrate Socialiste afin de faire le bilan de notre passé historique, d'évaluer notre dette envers nos ancêtres; régler nos comptes avec le parti totalitaire au pouvoir; écrire une nouvelle page de l'histoire du peuple.

Rejoindre les rangs du nouveau Parti Démocrate Socialiste est un acte patriotique. Sans hésitations et sans crainte des arrestations ou des représailles.

Un haut patron du Parti Communiste, également Président du pays, a dit: "On pourrait persécuter une personne, un groupe de personnes, mais on ne peut pas persécuter tout un peuple"...

En effet, comment persécuter tout le peuple, arrêter tout le peuple, sans faire couler le bateau à bord duquel ils se trouvent?

Quant à la persécution ou l'arrestation visant une personne ou un groupe de personnes?

Persécuter une personne, arrêter une personne c'est percer un trou au fond du bateau; Exercer des représailles sur un groupe de personnes militant de manière non violente pour la juste cause nationale, les droits de l'homme, les droits du citoyen... ou les arrêter provoque la destruction par pans entiers du bateau, l'amenant petit à petit au naufrage.

Moi-même, comme bon nombre parmi vous, n'ayant plus la force de la jeunesse, je m'engage tout de même à vous suivre, prêt à recevoir des coups par derrière pour vous.

Je suis convaincu qu'émergeront, de ce nouveau parti, et de ses actions, de jeunes et nouveaux dirigeants, de jeunes et nouveaux gestionnaires compétents, capables de sauver la Patrie, le peuple, de repousser le danger d'envahissement étranger, et de rendre le pays prospère.

Les coeurs s'agitent. Tout le peuple attend impatiemment que le nouveau parti dresse son drapeau pour entrer en action au service du peuple.

Le nouveau Parti Démocrate Socialiste va réussir.

Le peuple vietnamien va gagner.

Le Vietnam va accéder à la vraie liberté, à la vraie démocratie et à la prospérité.

Saigon, le 15 août 2013.

H. N. N.